Accueil L'entreprise Actualités Freyssinet réalise le ripage du pont CFF sur le Durnand

Freyssinet réalise le ripage du pont CFF sur le Durnand


Le phasage global des travaux consistait à coffrer et bétonner le tablier en dehors de son axe final pour le riper dans un second temps sur les culées définitives.

Pour cela, un cintre constitué de profilés métalliques HEB 700 et de poutre bois a été mis en place sur des culées provisoires pour coffrer le tablier. La piste de ripage (FLB 300) a été installée sur les culées provisoires dans le prolongement des culées définitives créant ainsi deux axes de glissement pour le ripage.

Le système de ripage mis en œuvre par Freyssinet Suisse est constitué de sabots métalliques liés par des Freyssibars sur lesquels reposent des vérins ZERK 684 (50 mm de course / 200t de capacité portante). Ces vérins ont pour fonction de soulever et de supporter le tablier pendant le ripage. De plus, ils ont servi à faciliter le décoffrage du tablier. La traction des sabots est assurée par des vérins H-40 constitués d’un ancrage mobile (solidaire du vérin) qui se déplace avec le piston et d’un ancrage fixe (désolidarisé du vérin) ancré sur la longrine de ripage grâce à une console métallique.

Le glissement des sabots sur la piste de ripage est assuré par des patins en téflon fixés sous les sabots ce qui permet d’atteindre des coefficients de frottement µ de l’ordre de 2 à 3%.

L’opération s’est achevée avec succès, le tablier de 13,5 t s’est déplacé de 6,54 m en un peu plus d’une heure pour atteindre sa position finale !

Freyssinet Suisse a une nouvelle fois démontré tout son savoir-faire en matière de manutention lourde mais également la diversité de ses compétences puisqu’elle a fourni et mis en œuvre les câbles de précontrainte, les appuis et les joints de chaussée sous ballast, offrant ainsi un « package » de prestations.